23 févr. 2013

A BioBio Land # 2 #

Les cornichons dans leur bocal sont la production du jardin de Ruben qui a pris beaucoup de plaisir cet été à les faire pousser puis à les préparer avec moi 



Un peu de Biobio avant de partir en vacances dans le Midi manger du couscous aux boulettes de boeuf élevé sous la mère  pied-noire ;-)

Un film Biobio pour celles qui seraient à court d'arguments face à  "Moi, le Bio je n'y crois pas ! " ou "J'ai pas les moyens c'est vraiment un truc pour une élite" ou "On ne peut pas nourir la planète en n'utilisant plus aucun  pesticide" ...
Pour répondre à tous ces chevaux de mauvaise augure, Marie Monique Robin a entrepris un périple autour du monde à la recherche de solutions concrètes et qui marchent.  Son documentaire "Les moissons du futur" est un manifeste pour l'agroécologie qui  est l'avenir du monde agricole et qui est capable de nourrir la planète ! Cette agriculture  repose sur des cobinaisons de culture et des techniques très poussées. On est loin des clichés et les scientifiques interviewés font preuve de beaucoup de pédagogie et de bon sens ;-)

Grâce à  ce documentaire passionnant et très optimiste, j'ai appris que l'ancêtre de mon Amap était japonaise. Les Teikei, littéralement "Mettre le visage du paysan sur les aliments", ont été créées, par des mères de familles japonaises dans les années 60 car elles s'inquiétaient des dérives de l'agriculture intensive et avaient envie de nourrir leurs enfants avec des produits sains. 
Dans Les moissons du futur, on voit des paysans japonais cultiver leurs légumes avec le beaucoup de soin et d'amour, porteurs d'une vraie philosophie de vie. Quand je les vois partager leur repas avec leurs ouvriers, préparer les panier et les porter chez chacun, je retrouve la même attention que les maraîchers de mon Amap mettent à nous nourrir depuis bientôt 7 ans.

Donc tant pis pour le nouveau DA ce de blog, deux recettes biobio au parfum d'Asie 

Recette de soupe de  Chou Pak-Choï, une sorte blette (recette inspirée par celle de Christine, la maraîchère de l'Amap du Pré Velot)

Pour une grosse soupe : un botte de chou Pak Choï, lavée et taillée en petits morceaux (feuilles et blancs) / Des pousses de soja /  Un gros poivron rouge lavé et émincé  / des Champignons émincés / Du boeuf émincé / De  la sauce Yakitori / de la coriandre fraiche / du gingembre frais / un sachet de soupe miso bio / du sésame grillé

Faire marriner le boeuf émincé dans de la sauce Yakitori pendant une heure, le faire revenir dans une grosse cocotte à fond épais avec une peu d'huile olive / rajouter du bouillon jusqu'au 2/3 de la cocotte / mettre le sachet de soupe miso bio / délayer / rajouter les petits morceaux de chou Pak Choï et le poivonr émincé / rapé un peu de gingembre frais / dix minutes avant la fin de la cuisson rajouter les champignons émincés et les pousses de soja 
Au moment de servir on ciselle de la coriandre fraiche
On peut aussi servir avec des pâtes à ramen pour faire un plat plus consistant.

Recette des nouilles sautées au porc caramélisé de la semaine dernière (Marius vous remercie pour vos commentaires nombreux et encourageants ce genre de billet "real life" et son auto nomination comme directeur artistique et rédacteur en chef de ce blog...)

Pour 5 personnes : un filet mignon de porc finement coupé en petits morceaux / des nouilles de riz / de la sauce Yakitori / des haricots verts / des graines de sésame / de la coriandre fraiche / de la ciboule fraiche / de l'huile de sésame

Faire marriner les petits morceaux de filet mignon dans de la sauce Yakitori / les faire cuire au wok ou dans une casserole à fond très épais pour qu'ils caramélisent  bien / faire cuire les nouilles et les haricots verts / quand tout est cuit faire sauter le tout avec la viande / arroser d'huile de sésame / ciseler de la ciboule et de la coriandre fraiches / saler et poivrer / rajouter les graines de sésame grillées juste avant de servir

A mon retour, plein de tricots, j'emporte mes devoirs de vacances ;-)