31 août 2011

Amours d'été


Trois films d'amour vus cet été : Un amour de jeunesse de Mia Hansan-Love, Les impardonnables de Téchiné et Les Bien-Aimés de Christophe Honoré. Les trois vus avec Mister Wood qui aime autant les films d'amour que moi, lucky me !

Je suis sortie silencieuse d'Un Amour de Jeunesse en me demandant ce qu'était devenu le mien... où vivait-il, avait-il trouvé chaussures à son pied, fille ou garçon ? Ressemblait-il toujours à Bashung ? La nuit j'ai échafaudé des plans pour que Mister Wood et moi fassions un périple autour de l'architecture en Europe...

Je suis sortie euphorique des Impardonnables, j'avais envie de vivre à Venise, de me réveiller au bord de la lagune et de manger encore un plateau de fromages italiens avec du vin et des câpres... J'ai pensé à ce couple qui se trouve après la cinquantaine et j'ai eu confiance dans la vie.

Je suis sortie en larmes des Bien-Aimés. Je riais aussi tellement c'était pathétique tout ce rimelle étalé sur mes joues...
J'ai demandé à Mister Wood tout bas : "Sers mon coeur fort, serre le longtemps..." parce que malgré nos 16 ans de vie commune j'avance toujours à pas de chat...