30 janv. 2011

Et toi tu tricotes quoi ?

Impossible il y a encore une semaine de répondre à cette question, franchement, dire, "je tricote un birch pour le nain de mon fils", c'est très très risqué comme réponse. Heureusement, depuis je me suis remise au bonnet, et bientôt au Lacy Baktus... Ouf ! vous n'avez plus rien à craindre pour ma santé mentale ;-)
D'ailleurs, chaque nain a eu son birch. L'un fait toujours la tronche car il trouve que son shawl est trop petit...
Et si tu me demandes "Tu as pâtissé quoi ce dimanche ?" Je te réponds un beurré normand aux poires pour mes grands nains, ceux qui mangent ! Un gâteau délicieux que je vous recommande vivement !

Petit nain avec un  petit birch

Petit nain avec un grand birch





Très jolie tasse de voeux d'Anne "Semer pour s'aimer", Merci ! 


La recette (un clic pour agrandir) j'ai remplacé les raisins sec par du gingembre en hommage à ma cop's Alex Louadelias et je n'ai pas mis d'alcool, les nains sont en cure "verveine bio". Oui je sais je suis cruelle ;-)



23 janv. 2011

Mon coeur s'en souviendra

Perfect week-end... Entre l'air parisien et ma campagne

Des amies, une très belle exposition Heinrich Kühn à l'Orangerie (Evelyne en parle très bien), des balades, des boutiques, des gaufres de chez Meert ;-)

Le soir, un rendez-vous avec une femme libre et généreuse qui vous chavire le coeur et vous fait rire. Anne Sylvestre nous parle des voiliers qu'elle dessinait petite dans ses cahiers et je vois Agnès Varda, sur son petit pointu qui remonte la Seine dans son dernier film "Les plages d'Agnès"... 

Garder un regard étonné sur la vie, ça fait des vieilles dames à qui je voudrais ressembler...

Je suis rentrée au port à midi, le coeur remplit, l'esprit plus libre...

Heinrich Kuhn, photographe-peintre







Découvrez la playlist Blog avec Anne Sylvestre

22 janv. 2011

Red sister


On y a pensé toutes les deux ce matin et on s'est appelé. Ca va faire deux ans.

Le 23 janvier 2009, Marius sortait vivant de son opération du foie après dix heures d'opération
Il était en réanimation et avec son père on se relayait à ses côtés pour lui lire "Le Petit Nicolas", remède puissant contre la douleur que d'être bercé et veillé par ses parents...
Quand l'un était en bas au côté de notre enfant, l'autre remontait au 6e étage
Au 6e étage, l'ambiance était tout autre. Des parents nous avaient invités à leur table. Un traiteur chinois, une bouteille de vin... C'était bon ces conversations sur les brocantes et les voyages ...

Avec Hélène, on a partagé ces matelas à même le sol pour veiller sur nos petits 
La nuit on voyait la Tour Eiffel du 6e étage
On parlait du Bon Marché ;-)
On parlait des gens qu'on croisait
De cette vie si étrange entre les murs de l'hôpital

Et puis il y a eu ce jour de septembre...
Garance, une étoile...
De la douleur et des larmes

Quelques mois après ce projet fou, créer une association.
Cette idée qui résonnait si fort en moi.
J'ai dit oui par amitié, j'ai dit oui en pensant à tous les enfants et les parents que j'avais croisés durant les années d'hospitalisation de Marius

Deux ans après, un site internet, celui de l'ASPREHP 
Une lumière dans la nuit qui vient s'abattre sur les parents qui font face à la maladie 
Celle que j'aurais aimé trouver à l'annonce du cavernome porte de Marius

Un forum où échangent les parents
Une équipe soudée et pleine d'idées
Un site où vous pouvez trouver les photos du Noël à Bicêtre.  
Merci les Red Sisters ! Merci beaucoup !

Le 23 janvier 2009, Marius a été sauvé
Le 23 janvier 2009, j'ai rencontré une des plus belles personnes que je connaisse

pst : ce billet est publié avec un peu d'avance car ce soir j'ai rendez-vous avec Anne Sylvestre à Paris...




20 janv. 2011

Lunch box # 2 #


Depuis le premier billet, les choses ont évolué
Un sac pour Marius, en reste de nappe de cet été et anses en lin, ne craignant pas d'être jeté sous le préau et lavable à volonté quand le yaourt s'est épanché ;-)
Des lunch-boxes hermétiques qui gardent au chaud le repas pendant 5 heures (marque Aladdin). C'est très pratique et ça marche vraiment. Je mets les repas que je viens de cuisiner vers 7 heures du matin et les garçons mangent chaud à 12 heures.


Au menu cet hiver, toujours des légumes du panier et des légumineuses avec de la viande et du poisson un jour sur deux. Je reconnais que c'est agréable d'avoir des enfants qui mangent à peu près de tout : quinoa carottes et poulet au miel / poireau sauce soja et saumon sauvage/ patates douces panais carottes et kefta de veau / chou vert et knacks de soja fumé  / pois cassé / lentilles ... On vient de tester les lentilles noires "belouga" et c'est vraiment délicieux !


Et un jour par semaine, un plat "succès garanti".
Ce mardi, c'était des pâtes à la sauce bolognaise express : faire revenir un oignon et de l'ail dans de l'huile d'olive, rajouter de la viande hachée bio de préférence, faire dorer, rajouter deux cuillères à soupe de vin rouge et une boîte de tomates pelées bio ou du coulis maison et quelques feuilles de sauge, sel, poivre et laisser mijoter le temps de cuire les pâtes.
Et un dessert qui fait envie aux copains ;-) pour remercier les garçons de manger leur yaourt maison et leur fruit tous les autres jours alors qu'ils voient passer des danettes et des gâteaux. En ce moment, le dessert maison c'est souvent une crème au caramel car j'ai beaucoup d'oeufs à l'Amap. Une recette délicieuse du petit recueil de MCI (clique pour agrandir la recette).

 




4 mois de lunch-boxes et un midi où Ruben n'a pas voulu de ses légumes, ça me donne le courage pour continuer... Mais je sais que les mois les plus durs sont devant moi car en mars, avril, on a envie de vert et le panier de légumes bio ne suit pas dans ma région. Il faut encore manger des choux, des carottes et autres navets en attenant les petits pois en mai. Heureusement nos maraîchers ont des serres et nous livrent des épinards régulièrement.... 


Mon choix de vie qui privilégie le "bio et local"  est dans nos assiettes. C'est la révolution qui me semble à ma portée et financièrement, comme je cuisine la quasi totalité de ce que nous mangeons, ce choix ne revient pas plus cher. 
Et si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire ce site : Menus toxiques.

18 janv. 2011

Choses vues, lues, entendues # 1 #

 En lisant chez Fred, les listes de films, livres, musiques  de 2010, je me suis dit que j'avais la mémoire qui flanchait, que je ne me souvenais plus très bien... Alors comme d'autres, j'ai décidé de noter ici quelques bribes, quelques émotions avant que tout ne se mélange...




Toni Morrison "Un don" 
Dans ce livre, il y a des enfants enterrés au fond du jardin et un autre qui naît au bord de la rivière. Des secrets de femmes murmurés comme des prières magiques et des cris étouffés. Ce livre choral mêle les voix de quatre femmes : une épouse et trois esclaves. Je ne sais pas si j'ai démêlé toutes les voix car il y a de la violence et de la folie dans chacune. Rebekka, Florens, Lian, Sorrow, je vous ai perdu en route, je suis montée aux arbres pour m'abriter avec vous, j'ai aimé votre communauté en dehors des codes de la Virginie de l'époque,  j'ai eu l'espoir fou de vous voir libres et j'ai gardé le goût amer de l'oppression en bouche.

Somewhere de Sofia Coppola 
Il a du latex plein la figure et ressemble à l'homme invisible sur son fauteuil au milieu des masques d'effets spéciaux. Cette scène au milieu du film résume la vie de cet homme, star ou pas peu importe, qui ne voit ni lui ni les autres... que rien ne touche. Rien sauf sa fille.
Elle reste avec lui quelques jours avant de partir en colo. Ils partent en Italie, jouent de la guitare, elle lui cuisine un brunch...
Il est sur son balcon et voit enfin la ville à ses pieds, pour la première fois depuis le début du film.
Somewhere, l'histoire d'un homme qui retrouve la vue, qui trouve sa vie grâce à une fillette de 11 ans.

16 janv. 2011

♡♡♡ Pour Simon ♡♡♡

Rester clouée à la maison, ça permet de finir plus vite le tricot de Simon, le tout nouveau petit cousin des garçons. 


Une petite veste modèle Bouton d'Or  (Hors série 20)
Laine  Laïka aiguilles 6 


C'est fou comme c'est bon de tricoter pour des bébés ! mais les nains font la tronche... il paraît qu'ils veulent vraiment des "shawls"... 


Je vous souhaite une belle semaine, moi je serais bien restée sur le petit muret à me faire chauffer au soleil !



14 janv. 2011

Messager



Lui et moi malades, la voix coupée...
Depuis des semaines, lui et moi, la voix trop haute, les cris, les pleurs
Lui, ses angoisses impossibles à maîtriser
Moi qui ne sait plus comment sortir du filet
L'air qui manque
Même si on avance même s'il y a des jours plus sereins...
Avec des mains, avec des mots, faire appel à des personnes bienveillantes
qui sauront prendre les peurs, les aider à sortir

Lui et moi, aujourd'hui en vase clos
Dans le silence avec la gorge qui pique trop
Il écrit pendant que je tricote
Il écrit pour son frère
Celui dont on vient de me dire "il parle beaucoup de son grand frère en ce moment"
Celui sur qui vient s'échouer la colère face au Non d'une mère, d'un père
L'histoire d'un loup et d'un bûcheron
Qui s'apprivoisent
Une histoire à lire ICI

Une histoire d'amour

Ce soir, j'avais prévenu
Je regarde Empreintes sur Annette Messager
Je veux La Paix
Deux petites chaises qui viennent se mettre à mes côtés
A 4 nous avons regardé, les oeuvres et la vie de cette artiste
"Raconter des histoires c'est juste ça mon art"
Marius a tout écouté et noté des choses sur des petits bouts de papiers pliés
Ruben a demandé si c'était "de la peinture, de la sculpture, des poupées"...

"Raconter des histoires" et faire confiance à son regard,
 au nôtre, à l'amour qu'on y met,
 même si parfois on se sent pris dans des filets...

Une histoire d'amour

13 janv. 2011

Défi 13 # Le monde merveilleux des fées et des héros #

"Une cape rouge de chevalier écossais" voilà c'était la demande du garçon qui vit ici mais qui aurait aimé s'appeler Harry au lieu de Marius...
Dans son imaginaire un chevalier écossais porte une cape rouge avec le tartan de son clan... et j'ai même trouvé des boutons anciens avec des blasons et des lions !
Ce matin on aurait voulu faire une mise en scène avec un kilt et une bataille mais ... trop de pluie, trop de retard... alors deux photos d'hiver qui ne rendent pas bien compte de ce chouette modèle de chez Citronille.
Merci Maminou pour le temps passé à coudre à la main les jolies bordures des poches et les boutonnières !


Pour voir toutes les princesses, les fées et chevaliers : Défi 13

9 janv. 2011

Bidouilles et Cie

La bidouille c'est comme les tours de magie de Garcimore "des fois ça marche des fois ça marche pas". Je remercie donc les esprits de David Copperfield, de Gerard Majax et Merlin l'enchanteur d'avoir pensé à moi ce week-end. Deux bidouilleries réussies !! C'est trop fort !!

Premier tour de magie : le bonnet en dentelle, librement inspiré du point de Faustine. C'est simple la veille tu fais du point mousse, le lendemain de la dentelle. Et là y'a un truc ! Même que la dentelle tu adores ça ! Quand tu mets ton bonnet c'est simple tu as l'impression d'avoir sauté une classe, que  le monde entier voit que tu maîtrises ce truc de ouf qu'est le point Faustine !! Tu marches la tête haute, tu mets et tu enlèves tes mitaines 100 fois par jour même au bureau... Tu te la pètes grave mais n'oublie pas, à ton niveau petit scarabé une bidouille en tricot qui marche c'est un truc comme une éclipse ça n'arrive que tous les 98 ans... !

Deuxième tour de magie : oui je sais c'est énorme ! Marie te branche sur la couronne des rois, genre ce dimanche compèt de couronne des rois, toutes à vos fours et vos fruits confits ! Je trouve une recette sur un vieux supplément Marie Claire et j'obtiens un pâton informe et très collant !! ô rage ô désespoir ! Et là Merlin et sa baguette apparaissent.. et hop un peu de farine, et hop un peu de levure, et hop un peu de farine, et hop tu pétris, tu pétris, tu pétris... Le miracle du levage se réalise sous tes yeux, tu surveilles la cuisson avec autant d'espoir que ton premier risotto. Bilan : dorure ok, levage ok, souplesse ok, amis ravis 12, parts restantes après le goûter 0 !

Donc comme tu le devines déjà, pour ne pas trop contrarier les magiciens, pendant un mois, je ne bidouille plus rien, je vis tranquille pépère dans mon coin en suivant mes fiches tricot et mes recettes...




Pour Et fée qui est de retour : Vrais fruits confits Melon / Poire / Angélique
 



 Edit La recette de base à laquelle il faut rajouter de la levure, de la farine et de l'eau de fleur d'oranger - clique pour agrandir !

5 janv. 2011

Nains et Cie


Yallah les Nains sont enfin at home ! (ils en ont de bien bonnes à vous raconter sur la Poste mais passons...)
Deux Nains à sentimentS pour Deux Boys qui avaient eu bien du mal à laisser partir Nainportequoi...
Nain-Nain le bien nommé Nain de Ruben, un nain qui aime les doudoux et les câlins, et qui "est vraiment nu il lui manque une petite écharpe comme moi et une couverture"
Nain Siste Pas le bien nommé Nain de Marius, un nain de pré-ado roi de la négo..., à qui il manque "une cape tu sais comme a fait ta copine genre Harry Potter"
PauvreS Nains s'ils pensent qu'ici on va les chouchouter autant  Nainportequoi, qu'on va leur tricoter des shawls, coudre des capounettes et autres sacs Bont*n... Ils ne savent pas où ils mettent les pieds ! 

Le seul truc qu'ils peuvent espérer copier sur leur grand frère c'est ça :


Merci à toutes pour vos messages sur le billet précédent ! C'est fou comme ça me gonfle le coeur de vous lire !!!

2 janv. 2011

Andiamo !












Lien Love Love Love  

Après les paillettes, le champagne et quelques heures de sommeil, ouvrir les volets de cette maison de campagne perdue dans les étangs et le brouillard, chausser les bottes et enfiler le caban de Mister Wood pour saluer cette nouvelle année. Apprendre à viser dans le flou... Les savoir endormis dans la chambre du haut, au chaud sous les édredons, se dire que l'essentiel est là et qu'il y a longtemps, dans cette même maison, on rêvait à  ce bonheur-là.
Retrouver la lumière en fin d'après-midi, fixer des instants de complicité et espérer qu'ils seront encore nombreux en 2011 ! 
Se dire qu'il y a deux ans, je cliquais pour la première fois sur "Publier le message". Finalement, deux ans c'est long et c'est court. C'est long pour la lassitude qui parfois m'envahit, pour ces billets qui se répètent, pour tous ces commentaires restés sans réponse de ma part, pour ce temps consacré ... Mais c'est court pour faire vraiment connaissance, pour apprendre à viser dans le flou, pour continuer ma route à mon rythme, pour les rencontres et les découvertes à venir ... Cet été,  Marius a lu mon blog depuis ses débuts et m'a dit "on voit que tu nous aimes et que tu aimes la nature"... Un blog qui vit d'amour et de petites graines germées ça me va pas trop mal ;-) ! Un blog qui vit aussi de l'amitié des personnes  connues grâce à ces billets... 
Merci sincèrement d'être là et ...
 Andiamo !!