7 sept. 2010

Visages du Sud

A Marseille, j'ai aimé rester deux heures sur le toit terrasse de la Villa radieuse après avoir vu l'exposition de l'appartement 50 avec le mobilier des frères Bouroullec / De la terrasse on voit la mer et les gros bateaux qui partent / Petite fille je débarquais d'Alger à Marseille ... je me souviens du bateau et du salon rouge, des cabines avec le petit hublot et du pont duquel on disait au revoir... Marseille est une ville que je connais peu mais où je me sens chez moi souvent 
A Hyères, j'ai aimé me prendre pour la comtesse de Noailles à qui était consacrée une très belle exposition / J'ai imaginé cette villa vivre au rythme des fêtes, des films tournés, des artistes peintres poètes et musiciens / ... Je me souviens qu'adolescente quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard je répondais "mécène" ou "Peggy Guggenheim" ;-)
A Aix, j'ai aimé les places et les fontaines, le musée du Vieux Aix, les glaces au parfum inimitable du glacier en face de la statue du Roi René. J'ai aimé me laisser guider par Marie et voir nos enfants se retrouver avec joie...(bien sûr j'ai aussi pensé à Agathe au pays des moutons) !
Au Thoronet, j'étais venu dire merci. J'ai retrouvé ce lieu magique et magnifique sous un soleil écrasant ...moi qui ne le connaissait que dans la lumière de février...et il m'a offert le silence et la paix que j'espérais.

Le Sud aux mille visages, aux visages que l'on veut bien voir, qu'il faut parfois aller chercher, aux visages amis, aux visages baignés de lumière et à tous ceux qu'ils nous restent à découvrir...