30 mai 2010

"Tu me fais bouillir le coeur"...

Quand on est réveillé par un ourson qui vous glisse à l'oreille que vous lui faites bouillir le coeur, même si le ciel est tout gris et qu'il pleut sur votre campagne, la journée sera forcément bonne ! 
Et puis du soleil, il y en a dans le cadeau offert par les hommes de la maison. Carine m'a confectionné un gouri avec 4 jolies gouttes d'eau et plein de gris-gris comme j'aime. J'avais craqué sur ce porte-bonheur dans sa boutique au goût du soleil. Il a trouvé sa place à côté de l'assiette ancienne ramenée de Séville. Maintenant "qu'il fasse son travail !" ;-)
Du soleil il y en avait aussi dans notre gâteau aux fraises. Une recette de mon livre fétiche, adaptée pour la circonstance avec une purée fraises de provence - rhubarbe du jardin, enfin !


Faites une purée de fraises et de rhubarbe avec un peu de sucre (environ 250 grammes de fraises et 5 belles tiges de rhubarbe). Laisser réduire entre compote et confiture. Placez au frigo.
Pesez 5 oeufs. Notez le poids. Séparez les jaunes des blancs.
Mélangez les jaunes avec le poids des oeufs en sucre : le mélange doit être mousseux, incorporez ensuite la moitié du poids des oeufs en fécule de pomme de terre (je n'en n'avais pas j'ai mis de la farine de riz ça marche très bien). Mélangez.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Incorporez délicatement les blancs avec le mélange jaunes + sucre + fécule
Mettre dans un moule rond à cuire 25-30 minutes à 170 °
Quand le gâteau est froid, le démouler, le fendre en deux, étaler la purée de fruits, le recomposer.
Décorer avec des fraises, de la chantilly ou de la glace un peu fondue à la vanille (notre cas à midi...)


Belle et bonne semaine à vous ! 

29 mai 2010

De la tête aux pieds

Hier soir, nous étions une petite centaine sur une péniche pour écouter Elysian Fields et la voix incroyablement sexy de la chanteuse...
Arrivée très fatiguée au concert, je suis sortie la tête pleine de musique...le sourire aux lèvres et les pieds qui battaient encore la mesure...
Aujourd'hui, j'emmenais Marius qui répète d'arrache-pied son concours de troisième année de violoncelle, voir un petit récital piano et violon dans une très belle salle 18e du grand théâtre... Les morceaux yiddish étaient à l'honneur. En sortant mon grand garçon m'avoue qu'il ressent tellement la musique que les morceaux tristes l'envahissent de tristesse et les morceaux joyeux le rendent heureux... 




28 mai 2010

Sweet time

J'ai reçu mon moulin de printemps commandé dans sa boutique.
Il est assorti au bleu-gris des fenêtres de ma maison, au ciel changeant de mai
Il est venu rejoindre la petite montre de Ruben
qui attend l'heure du goûter entre le lièvre et la tortue...

27 mai 2010

With Milk and Love...

Vous dire que je suis surprise et très contente d'avoir eu autant de commentaires avec des photos de graines germées, d'épinards et de glace au kéfir ;-) ! Merci ! 
Pour celles qui n'ont pas osé demander le kéfir késako ? ... Un petit cours de rattrapage (la biobio est souvent  avide de faire partager tous ses trésors !) : ici on achète du lait de vache à la Biocoop mais on ne le boit pas. On le transforme... en yaourts et en kéfir. 
On ne boit que des laits végétaux d'avoine et de riz principalement pour des raisons d'allergies et parce que je ne suis pas persuadée que le lait de vache même bio soit bon pour la santé (je suis même persuadée du  contraire) ! 
Alors ce kéfir de lait ?
C'est une boisson ancienne qui permet de faire le plein de probiotiques. C'est donc très intéressant pour entretenir une bonne flore intestinale donc une bonne santé (chez les biobios on croit que le ventre c'est aussi le cerveau, si, si... on appelle ça l'axe vertical).
Nous buvons donc un verre de kéfir tous les matins. Le goût est celui d'un yaourt liquide un peu acide, auquel on peut rajouter du miel par exemple. Et puisque le bio c'est bien quand c'est beau, les garçons sont fans des pailles "Milk & Paper." !!

Avec du kéfir, on peur faire sa sauce pour les salades, du fromage, de la glace... 
Merci à Sophie-Lao qui partage toujours le fruit de ses recherches pour améliorer la santé de mon Marius (et la nôtre) !

Edit : je vous mets quelques recettes en bas du billet Dans mon panier # 2 ce week-end. Marius a son concours de violoncelle dans quelques jours et je ne suis pas très disponible ! Et puis, va, si vous faites un score aussi remarquable que sur le billet précédent, je vous offre un cadeau ! (rien qu'à imaginer plus de 30 commentaires sur du kéfir de lait je souris !)



24 mai 2010

Dans mon panier # 2

Un billet en écho à celui-là.
Vendredi soir, quand je suis rentrée du bureau, j'avais hâte de retrouver le vent dans les champs en face de la maison, hâte de découvrir le contenu du panier de notre Amap...et pas du tout envie de m'arrêter faire les courses, même à la biocoop (c'est dire) !
Alors une idée m'est venue, comme ça, pour voir... Tenir tout ce week-end de trois jours, en mangeant de bonnes choses mais en n'utilisant que le panier et mes placards (et mon congélateur aussi un peu !).
Il a fallu me creuser la tête / trouver des desserts amusants pour les enfants qui en avaient marre de manger des pommes / leur promettre que dès que la libre-cueillette de fruits rouges à côté du village serait ouverte on irait remplir nos paniers de fraises / pester contre ma rubarbe qui est encore trop maigrichonne pour faire une tarte comme elle /  se recreuser la tête au repas suivant...
On est lundi soir et tout s'est bien passé ;-)
On a mangé des petits chaussons d'épinards au fromage de chèvre dans une pâte à la farine de pois chiche et à l'huile d'olive / des petits pains au cottage-cheese maison (c'est enfantin à faire !) avec des radis et des graines germées / des salades pleines de surprises / une soupe froide de betterave /  des glaces (au yaourt et aux petits beurres au chocolat, au kéfir de lait et à la fleur d'oranger avec des graines de sésame grillées, à la confiture d'abricot et au gingembre le dernier pot de l'été 2009 !) /  une salade de lentilles et de roquette / des keftas aux oignons nouveaux...
Personne n'a crié famine ;-)
Ce soir le pique-nique au bord du canal avait un goût de liberté. 
J'observais mes garçons trouver leur bonheur avec un bâton, prendre leur temps, admirer les arbres...
J'ai pensé à mon grand-père, à son potager et à sa cave remplie de bocaux, de confitures, de vinaigre et d'huile sur des mètres de hauteur pour tenir jusqu'aux prochaines récoltes... J'espère que du haut de son nuage, il sourit ce soir de voir sa petite-fille marcher dans ses pas !






Les petits pains pour le pique-nique

Pour 36 petits pains (qui se congèlent très bien)
680 g de farine
15 g de sel
60 g de beurre très froid coupé en petits dés
15 g de levure de boulanger
40 cl de lait (végétal ou animal)
4 cuillères à soupe de sucre en poudre
1 œuf battu
farine pour le plan de travail
huile pour le saladier
lait pour glacer

Mettez la farine et le sel dans un grand saladier. Incorporez le beurre du bout de doigt pour former un mélanger fin et sableux. Emiettez la levure dans un bol. Réduisez la en crème lisse avec 4 cuillères à soupe de lait et le sucre.
Faites un puits au centre de la farine. Versez y la levure delayée puis ajoutez le reste du lait et l’œuf battu. Incorporez peu à peu la farine pour obtenir une pâte souple qui ne colle pas.
Retrounez la pâte sur le plan de travail largement fariné. Travaillez là 10 minutes.
Remettez la dans le saladier nettoyé et graissé. Rouler la dans tous les sens pour l’enrober d’huile. Couvrez d’un linge humide et laisser lever à température ambiante 2 heures.
Ecrasez la pâte gonflée avec les poings. Partagez la en 36 morceaux. Roulez ceux ci en cylindres ou en boules selon votre choix. Disposez les petits pains sur une plaque humide de cuisson et couvrez d’un linge humide. Laissez les doubler de volume (40 50 minutes). Préchauffez le four à 230 ° C, badigonnez les petits pains de lait  et enfournez. 5 minutes de cuisson à 230 puis 10 minutes à 200.

Pour de la levure sèche en poudre : mélangez un sachet soit 7 g avec le sucre, le sel et la farine. Incorporez le beurre du bout des doigts et poursuivez la recette en ajoutant le lait en une seule fois.

Les petits chaussons aux épinards avec une pâte à la farine de pois chiche (recette maison, je n’ai pas noté les proportions…)

Pour la pâte : deux tiers farine complète, un tiers farine de pois chiche, une cuillère à café de levure, une tasse à café d’huile d’olive, une tasse à café d’eau tiède. On mélange tout. On laisse reposer.
Pour la garniture : un beau saladier d’épinards frais que l’on fait cuire et sécher à la poêle pour enlever l’eau. On coupe finement des tomates séchées (celles sans huile), de l’origan ou du basilic et on émiette du fromage de chèvre. On sale et on poivre.
On confectionne les chaussons
Un cercle de pâte de 15 cm de diamètre, la garniture du un côté, on rabat, on appuie sur les bords.
Au four à 200 ° pendant 20 minutes.


Le cottage-cheese maison

Enfantin ! Une recette de mon amie Céline.
Vous portez à ébullition un litre de lait de vache ou de chèvre (entier ou demi-écrémé mais pas  o%). Une fois que ça bout vous stoppez le feu. Vous pressez un citron. Vous mélangez le jus du citron au lait bouillant.
L’action chimique a lieu en 5 minutes. Ça vaut le coup de le faire avec les enfants pour qu’ils voient l’action du citron sur le lait ! Vous filtrez le lait dans une étamine pour récupérer le fromage.
On laisser refroidir et on ajoute : du sel, du poivre, de la crème (végétale ou animale selon ses goûts), un yaourt si on n’a pas de crème sous la main, du citron, des herbes, un oignon nouveau finement ciselé…Bref on fait son mélange et c’est super bon !
Pour nous qui ne nous fournissons qu’à la biocoop entre le coût d’un litre de lait de chèvre/ de vache et d’un pot de cottage cheese bio il n’y a pas photo !

Les glaces maisons

Je dispose d’une sorbetière m@gimix : ici on fait turbiner tout ce qu’on a dans le placard : de la crème de soja, du kéfir, des yaourts… avec des fruits frais, des gâteaux secs, des fins de tablettes de chocolat parfois c’est génial parfois étrange mais on essaye !
En version salée on adore la glace de concombre, de tomates, de poivrons…
En version sucrée : tous les sorbets et les glaces aux épices comme la coriandre, le gingembre ! Marius adore la glace à la lavande et Ruben celle au miel et aux pignons ! Mister Wood lui est accro au sorbet au chocolat à 80 % et aux grains de café…

21 mai 2010

En tête-à-tête

Une petite soirée en tête à tête pour Ruben et moi
ça n'arrive pas souvent
On joue au foot avec une bouteille d'eau vide
On fait de la balance skate
On arrose les fleurs et on regarde le soleil à travers les feuilles d'érable
On se fait un apéro
Carottes devant les Barbapapa / Campari devant le soleil couchant
Et c'était bien !



pssst  : si vous trouvez qu'il y a trop de photos de soleil couchant sur ce blog.... ben rien, va falloir vous y faire moi je ne m'en lasse toujours pas !

19 mai 2010

Le cou du lapin

Aaaah t'as eu peur ?! Tu t'es dit après le pied dans le plâtre, le cou dans la minerve...
Non !!! Le titre c'est spéciale dédicace à ma copine Emma ;-)


Alors qu'est ce qu'il a autour du cou mon lapin ? 
Une petite écharpe feuille, très en vogue sur la blogo, il y a, pfffoulalala, au moins 2 ans !
Grâce au super tuto de Fred pour le Happy Doll, j'ai pu faire deux écharpes pour de très jolies bébés filles
L'écharpe feuille se range très bien dans sa pochette en Liberty.
Sinon je préviens les mamans, les bébés de la blogo c'est terrible j'ai envie de leur bouffer les joues à travers l'écran !! Alors si elles me voient arriver avec ma tête de Tata Suzette, vite l'écharpe feuille protège aussi les joues ;-) !


Pour une écharpe bébé : aiguilles 5 et 22 mailles au départ après on se laisse guider par le tuto en augmentant un peu la hauteur des feuilles et de l'écharpe...

16 mai 2010

Du miel


Dimanche soir est arrivé doucement et au fond de moi je garde la douceur du miel...
Le miel dans le coeur de mes enfants, Ruben heureux de grandir, Marius heureux de passer du temps avec un ami / La couleur du miel pour  mon nouveau petit projet de tricot (lin Rowan) / La couleur du miel dans les calissons de la Globule, dans les navettes offertes au Soleil pour qu'il vienne nous voir (elles sont divines mais elles n'ont pas la texture de celles achetées à Hyères qui sont plus friables, vous avez d'autres recettes ?), la couleur du miel dans le ciel ce soir / Le goût du miel dans ces belles rencontres et ces échanges nés de la "blogo"  quelle richesse depuis ! que d'échanges ! d'amitié ! que j'aime le goût de ce miel !

Merci La Globule pour cette douce attention....et pour cette halte !


Pour les gourmandes ;-) la recette des navettes tirées de ma bible en cuisine "Le cahier de recettes provençales" de Michel Biehn éditions Flammarion


Faites un sirop en faisant bouillir un décilitre d'eau avec 120 g de sucre en poudre pendant 5 minutes puis laissez refroidir.
Dans un tian, tamisez 300 grammes de farine, une pincée de sel, faites un sable en lui incorporant 150 g de beurre bien ramolli. Versez ensuite sur ce sable le sirop refroidi et une bonne cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger.
Travaillez pour obtenir une pâte souple et lisse
Etaler la pâte pour obtenir une feuille d'un cm d'épaisseur
Couper des losanges de 6 à 7 cm de long, façonner les extrémités des navettes et faire une fente de 5  cm avec la pointe du couteau au milieu de chaque biscuit
Enfournez sur une plaque beurrée pour 20 minutes à 175 °C
Laissez refroidir. Si par hasard vous arrivez à en sauver, elles se conservent très bien dans une boîte en fer...

13 mai 2010

Défi 13 # Rose #

Du rose ? Du rose avec deux garçons et les cadeaux de naissance de bébés filles déjà emballés (et comme on est bien élevé, on va attendre qu'elles les reçoivent avant de vous montrer) ? 
Aah la bonne blague !
J'ai bien pensé à une tunique rose fluo pour moi, genre défilé Isabelle Marant, j'y ai pensé... mais va trouver du beau rose fluo à Mondi@l Tissus et on en reparle ...
J'avais bien un bandeau en capel rose au fond d'un tiroir mais servir déjà du réchauffé à son 3e Défi ça sent la loose...
Alors ?
Alors le truc qui va super vite quand on est super naze ?
Qui fait hurler votre chéri parce qu'on en a déjà 10 sur le canapé et autant dans le lit ?
Qui nous fait pester car on est la seule dans cette maison à savoir comment les agencer avec goût ;-)?
Tu vois ?
Un petit coussin pardi !
Face A : tissu Matriochka assorti à la jetée de lit chiné par la reine de la chine 
Face B : assemblage de roses 
Pour voir toutes les merveilles rose des filles beaucoup plus inspirées que moi c'est par là : Défi 13


Fleurs rose de fraisiers apparus au pied de notre érable. 
Connaissez-vous leur nom ?



Marius ayant adoré l'Alice de Tim Burton mais étant encore trop jeune pour lire la version complète de Lewis Caroll, je lui ai offert "Alice  racontée aux petits" de Lewis Caroll himself. Collection Lutin de poche. Une très bonne découverte du texte, de jolies illustrations, un bonheur à lire en famille !

11 mai 2010

Sister

Après le billet chez Katell, il fallait absolument que je retrouve cette photo de toi dans mes bras. Ce n'est sûrement pas la plus jolie que papa ait prise mais je l'aime tellement. J'aime l'idée de nous deux dans ce petit couffin (et puis ça change de la photo de nous deux sur le pot qu'on nous rappelle à tout va ;-)....)
A toi qui passe tous les jours ici sans laisser de trace
A toi qui me sauve quand je perds pieds
Ma grande petite soeur
Avec qui je partage et  retisse nos souvenirs d'enfance
Avec qui je ris dans la cuisine
Qui fait une panacotta à tomber (d'ailleurs ça fait longtemps...)
Qui comprend mes silences comme personne
Qui sait me remettre à ma place quand je fais ma snob ;-)
Qui sait tellement être là pour les autres
C'est pas ton anniversaire, ni même ta fête mais
Merci d'être toi, cache toujours et ça surtout ne le change pas !

9 mai 2010

Encore du jaune ! avec une pointe de vert ...

Jaune comme " le bouquet d'or" que m'avait cueilli Ruben pour mon retour
Jaune comme le coeur dans la nouvelle petite niche de l'entrée...Mister Wood voulait une entrée plus accueillante  :-) !
Vert comme les pousses de fèves qui grandissent à vue d'oeil... je salive à l'idée de manger des fèves à la croque au sel et à l'huile d'olive !
Jaune les petites madeleines au miel et au citron faites avec l'ourson ce matin : une petite recette qui  prend dix minutes et paroles de petits et grands enfants "elles sont super bonnes !"
Vert comme la tête de Marius quand il a appris qu'il devait rester en convalescence une semaine, qu'il ne peut pas monter les escaliers car il a mal, qu'il ne pourra rien faire pendant un mois même pas courir... C'est pas très grave tout ça mais des livres de la bibliothèque verte il va  lui en falloir une sacrée collec ;-) !!






Et hop la recette des madeleines avant d'attaquer ma montagne de linge (l'homme blessé peut peindre une niche mais pas tenir le fer ;-))...)


Pour 24 madeleines : 3 oeufs / 150 g farine / 1/2 sachet levure / 1 citron non traité / 130 g de sucre / 1 cs de miel / 100 g beurre / 1 pincée sel
Préchauffer le four à 220 °C
Brosser le citron sous l'eau froide, le sécher, râper le zeste finement
Faire fondre le beurre et la cuillère de miel
Cassez les oeufs + le sucre : faire blanchir le mélange au fouet
Rajouter le mélanger beurre miel et le zeste de citron
Incorporer la farine et la levure tamisées avec une passoire fine pour une pâte bien homogène
Faire cuire chaque fournée de madeleines 10 à 12 minutes. Elles doivent être dorées et gonflées.


Pour Marion et celles qui veulent : recette du riz au lait de Rosette 
1 litre de lait 5 cuillère à soupe de riz rond 16 morceaux de sucre 1 noix de beurre 2 gousses de vanille fendues
Tout mettre dans une casserole : faire chauffer jusqu'à ébullition 
Préchauffer le four à 110 °C
Mettre la préparation au four pendant 2 heures
Addictif ;-) 

6 mai 2010

Pour Camille et Nathan

Quand j'ai lu ton billet hier soir Camille, je me suis dit "ah non pas demain, je ne pourrais pas, je n'aurais pas le temps..." Et puis...
S'il y a bien une chose que j'ai apprise ces derniers mois 
C'est qu'on a toujours quelque chose à donner ! 
Alors j'ai cherché dans mes archives et ces images de champs de colza vus de ma fenêtre (l'année dernière) se sont imposées. Ce paysage m'apaise et me ressource. Ces couleurs sont pour toi Camille et pour lui.



2 mai 2010

Fragola, Oilo, Cucito, Pizza, Roma...

Dans le désordre ce week-end des fraises à l'huile d'olive et à la vanille, c'est très bon et rapide. J'avais le souvenir d'une glace à l'huile d'olive du Château d'Estoublon accompagnée de fraise et j'ai voulu essayer. Recette adoptée !
De la couture beaucoup ! Il me fallait occuper mes mains, ma tête...
Des cadeaux de naissance en retard
Des robes pour les petites dernières des deux amies avec qui j'aurais dû partager mon vendredi ;-)
Un pyjama pour Marius
Si tu trouves qu'on dirait vaguement une Donald de Citronille le haut du pyj c'est normal. J'ai voulu faire une Donald sans patron, je te le dis tout de suite, c'est stupide comme idée ! J'ai pleuré fort tard dans la nuit à l'idée que ce pyjama ne voit pas le jour. Une fois fini, j'ai ri en imaginant mon fils partir au bloc opératoire déguisé en nappe de pizzeria ! Le matin Marius était ravi et il a même voulu faire des photos c'est dire !
L'Ourson aussi a accepté de vous montrer son nouveau futal, un brin 70's... (contre du chocolat lui...) Les rayures bleu/blanc ça peut vite faire tenue de gaulois ou de Coluche mais là c'est la tenue idéale pour partir à Roma, non ?!
Mais Roma, c'est pas vraiment dans les tablettes en ce moment. 
La semaine qui vient s'annonce aussi chargée que les alentours du Colisée. 
Si vous voulez penser à Marius vendredi c'est toujours bienvenue, car même si c'est une bricole, il y a des bricoles qu'un petit garçon de 10 ans (et sa maman) aimerait mieux éviter... Ciao e baci !
Sinon le colza est en fleur mais vous verrez ça à mon retour ;-)