19 oct. 2009

La soupe




Sur le feu, ce soir il y a ma soupe, une soupe tout bête aux légumes du panier avec quelques feuilles de laurier et des tomates séchées. Ce soir les enfants dorment chez leurs papinou-maminou, au chaud et loin de l'odeur qui imprègne encore toute la maison. 
L'odeur de suie et de feu.
Sans le sang-froid et les réflexes de leur papa, ce soir nous n'aurions plus de maison. Le poêle a trop chauffé (on ne comprend toujours pas pourquoi) et le feu s'est répandu dans le mur salon. Pendant que j'évacuais les enfants, Mister Wood a fracturé le mur et appuyer sur la manette de l'extincteur. Les voisins étaient très vite là pour nous prêter main forte.
Les enfants à l'abris, les gravas évacués, des heures de ménage plus loin, j'ai tourné le dos aux traces du feu, à mon salon éventré, pour éplucher les légumes. Parce que comme dans l'histoire de Marius au bout d'un moment il faut bien manger..
Demain soir, tous les 4 autour de la table, dans notre maison, nous mangerons la soupe...Celle dont l'odeur se mêle à la suie, celle qui mijote à petit feu.
Je savourerai chaque cuillère en pensant à notre chance.


ps : ce soir Mister Wood a vérifié les alarmes à incendie et promis d'en installer encore une autre pour me rassurer...ça va si vite...