28 août 2009

Persistance rétinienne

Rentrée mercredi soir fort tard, j'ai repris le travail jeudi dans la foulée... Une folie ? Oui ! Mais nous ne pouvions pas quitter l'air du Sud sans être rattrapés par le temps. Nous nous sommes donc littéralement arrachés aux paysages toscans, à cette lumière, à la chaleur et aux odeurs...
Aujourd'hui, au bureau, un étrange sentiment de persistance rétinienne et des airs italiens en tête (j'assume complètement le morceau "guimauve italienne" de la playlist).
Ce soir pour tenir le coup, on ouvre une bouteille de vin rapportée de Toscane et on mange des pignons !

Volterra au loin vu depuis la ferme biologique où nous logions "Il Cerreto"