24 janv. 2009

MARIUS

L'opération a été longue mais marius est sorti d'affaire. Encore trois jours en soins intensifs. Merci à tous et à toutes pour vos messages qui me vont droit au coeur.

20 janv. 2009

Self portrait thursday # 2

Parce que vous quitter comme ça, j'peux pas. Alors une petite dernière pour la route... avant mon retour.
Quand le SPT nous fait tourner la tête...
Pour voir (ou deviner) toutes les autres bobines c'est par là : le blog du SPT.



Mode pause


C'est demain. Je savais depuis longtemps que ce jour allait arriver. J'accompagne Marius, mon soleil, pour son opération au Kremlin Bicêtre. Les chirurgiens l'attendent pour guérir son foie malade (l'opération est prévue vendredi). Depuis l'annonce de sa malformation, je m'étais promis de ne pas tomber dans les affres de la peur, de continuer à avancer, à vivre, à rire. Marius a suivi le même chemin et tous les jours il nous a ébloui par son courage et sa joie même ces derniers temps malgré la fatigue et l'angoisse. 15 jours à trois semaines de pause loin de vous dont les mots et les images ne sont pas étrangers à mon équilibre. Toute mon énergie est pour mon petit grand, mon soleil. Une partie de mon coeur reste ici au chaud dans le cou de mon petit ourson.


19 janv. 2009

Swinging London

Le sujet était assez vaste pour s'y perdre. Ici on est tous fan de Londres et d'elle bien sûr ;-)
Comme c'est sa fête aujourd'hui, je l'ai laissé choisir parmi toutes mes propositions (Punk, petits lords dans la campagne, famille royale, chanteurs pop, Chapeau melon...) et voilà le rôle anglais préféré de Marius (surprise mon ange, on va le traverser bientôt le channel...). Ruben dont les petites mains sentent si bon le miel était tout destiné à interpréter une autres star made in UK.

Harry Potter et l'ours Paddington buvant le thé en dégustant des muffins au citron de Rose Bakery (Muffins préparés par Emma Peale, leur dear mum, ben oui Capo n'a pas interdit de rêver, non ?)




18 janv. 2009

Happy Sunday Evening # 14

Ce dimanche a été marqué par une complicité de chaque instant, une complicité très rare avant. 
Ils sont frères, me suis-je répétée toute la journée. 



Avant / Après

Ici c'est l'occasion qui a fait le larron pour participer à son jeu. Elle est finie de ce matin après deux années de livres inaccessibles pour cause d'empilement sévère... c'était devenu mon rêve ! 

AVANT

APRES (la partie rangée)


Détails : Bibliothèque "Home made by Mister Wood" Structure en frêne, cloison du fond en polycarbonate et étagères en medium peint couleurs F&B "mouse's back" et "cooking apple green".

17 janv. 2009

Marie la Fourmi et les 1001 nuits

Quand j'ai vu la couverture des "Contes de fées de Charles Perrault" qui viennent se sortir aux éditions Albin Michel Jeunesse, j'ai tout de suite vu que c'était lui. Lui, Lucien Laforge, un illustrateur méconnu dont je possédais déjà un très bel album datant de 1922 " Les 1001 nuits". Combien d'heures j'ai passé à admirer les lithographies une à une, à m'évader devant ces compositions sublimes... Et voilà Lucien Laforge sorti de l'ombre par le papa des petites bêtes du jardin, Antoon Krings, qui collectionne ses oeuvres. Il faut noter que les éditions Albin Michel ont fait un travail important pour respecter au plus près la police de caractère de l'époque et le format du livre "Les contes de fées". L'éditeur d'origine (1920) n'était autre que Blaise Cendrars ! Bien sûr les images n'ont pas la beauté d'une édition ancienne mais ce livre m'a fait découvrir d'autres facettes de cet illustrateur. Et si Siméon le Papillon pouvait faire rééditer "Ogier le Danois" de 1913 et l'"Abécédaire" de 1924, je serais ravie !

Quelques mots Lucien Laforge (1889-1952) : "Tout remue, même les objets. C'est la Vie en personne. On ne sait par où la saisir. Ces enfants qui jouent ne restent pas un instant les mêmes; pourtant un instant les résumera."

Pour voir les photos des illustrations en grand format (pas très réussies, les photos), cliquer dessus.








15 janv. 2009

Self portrait thursday # 1

Mon reflet dans la fenêtre de la cuisine ce soir.
Merci Fred, Mme La Rimule et Manue de relancer cette belle idée. 

13 janv. 2009

Mes pyjamas "japonais"

Je les avais cherchés partout ces pyjamas "kimono" si pratiques dans les jours à venir. Ils étaient arrivés gris clair et tristounets dans leur emballage plastique. Impossible d'imaginer Marius dedans, pas le temps non plus d'en faire coudre. Alors j'ai emprunté ce qu'entre vous vous nommez une M.A.C. Il était arrivé le jour de ma première rencontre avec cet objet dont je vois sortir tant de merveilles ailleurs. Loin de moi l'idée d'un patron Citronille ou d'un nom de code japonais, je voulais juste rendre ces affreux pyjamas plus gais. Ruben m'a accompagné chez le marchand de rubans ; avec les coudières de Linnamorata du orange serait joli. Me voici donc enfilant ma première canette, suivant les explications du guide pour passer le fil à travers les méandres qui mènent jusqu'à l'aiguille, je descends, je monte la manette et mon pied presse la pédale. Pas assez vite au début, puis de façon saccadée...et tout à coup...je me sens grisée par la vitesse et mon coeur s'affole ! Attention à piquer droit, attention aux bords, attention aux tournants dans les genoux, attention mes doigts ! Ne faire plus qu'un avec le tissu qui file et mon pied qui essaye de trouver la juste mesure. Alors ce n'est pas du Citronille, ni du patron japonais, mais cette petite couture m'a rendue joyeuse. Il est peut-être là le secret...



11 janv. 2009

Mon jardin d'hiver

*** Un dimanche baigné de lumière *** Sous le soleil d'hiver ***




Découvrez Keren Ann!

10 janv. 2009

Mon quoditien

Je ne sais pas chez vous, mais à la maison, le journal télévisé n'est pas toléré tant que les enfants ne sont pas couchés. Pour ne pas couper Marius de l'actualité, nous l'avons abonné à Mon Quotidien, un journal conçu spécialement pour les 8 - 10 ans. Actu du jour, reportages photos, anecdotes, c'est complet et bien fait. Alors quand il m'a demandé "C'est quoi la guerre dans ces pays et pourquoi ?", on a pris le temps tous les deux de regarder son journal avec des cartes depuis la création d'Is%%el, de lire les articles et de regarder le JT en ligne consacré au raid sur l'école de l'ONU (encore en ligne ce week-end). Et puis, pour ne rien vous cacher, j'apprends avec lui !

8 janv. 2009

100 % VIP

Alors là, je sais, c'est risqué de vous confier qui est dans mon salon tonight. Je suis une p'tite nouvelle sur la blogosphère immense et vous allez forcément trouver que je me la pète. Mais comment passer à côté...
Vous voulez vraiment savoir ?

Ce soir, j'ai rendez-vous avec Devendra, Fonelle et Madame Chacha, arrivés en hélico solaire (c'est super pratique pour livrer les 82 Crazy commandes, Devendra adore et Fonelle fait les soldes à chaque escale). Comment ça, ça s'peut pas ?? 
Vous les avez croisé peut-être ??

Bon, allez, j'avoue mais c'est bien parce que je suis nouvelle. Ce soir, j'écoute Devendra (Rhhâââ Lovely !!) en lisant mon Elle, assise au coin du feu sur mon RAR qui vient de recevoir son petit coussin de la boutiquette. 100 % VIP !!
Et la vita e bella !





Découvrez Devendra Banhart!

7 janv. 2009

Architectures à vivre


A chaque fois c'est la même chose, rien n'est dit mais c'est la course. La course à qui finira ses TD (travaux domestiques) en premier pour pouvoir se jeter dessus.
Depuis le début de sa parution, ce magazine nous inspire : design, reportages sur des maisons fantastiques (et qu'on ne voit pas souvent ailleurs), cahier développement durable, histoire de l'architecture. Avec de très belles photos. Sans vocabulaire trop technique. Juste pour faire partager une passion. Bon, vous l'avez compris, pendant que j'écris, Monsieur est parti avec sur le canapé. ARGHHH !!

6 janv. 2009

Silence

Il y avait eu cette fausse excuse : "Papy avait mal aux jambes". Trop mal pour marcher de la Gare de Lyon au taxi, puis du taxi à la chambre. Je le savais. Je savais qu'il trouverait n'importe quelle excuse mais qu'en réalité il n'y en avait aucune pour expliquer son absence. Ce matin quand Marius m'a confié son projet de lui écrire une lettre pour lui expliquer qu'il comprenait, que cela devait être difficile pour lui d'avoir des jambes fatiguées, lui dire qu'il lui pardonnait de ne pas pouvoir venir le voir dans quelques jours à l'hôpital. Mes mains se sont crispées sur le volant, ma gorge s'est serrée. J'ai répondu que "Même si Papy avait eu des jambes d'acier, il ne serait pas venu." La vérité. Toute crue. Trop crue ? Les questions et les réponses se sont enchaînées. Marius m'a dit qu'il n'écrirait pas, qu'il lui faisait le coup à chaque fois. "Tu te souviens quand il n'a pas voulu qu'on répare son vélo tous les deux ?" Oui je me souviens. Par son silence, par son absence, ce grand-père creuse autour de lui un vide immense.

5 janv. 2009

Vite, au chaud !!




Moins 10 C°, voilà ce qu'a affiché mon tableau de bord quand j'ai enclenché la clé dans la voiture... Alors vite, vite rentrer au chaud après avoir récupérer mes poussins. Rouler lentement dans la neige, secouer les bottes, les écharpes et les manteaux et préparer du chocolat chaud et du thé rouge, réchauffer la galette. Un goûter parfait pour ce jour de rentrée. 
Et si demain, les centrales n'arrivent plus à fournir...que c'est le grand black-out électrique de l'hiver...qu'il devient surréaliste de vouloir brancher sa MAP...La voili, la voilà, la recette délicieuse et simplissime du pain sans four ni machine... 

*** Les petits  pains irlandais cuits dans une poêle en fonte ***

Ingrédients : 450 gramme de farine blanche ou complète (bio de préférence) avec levure incorporée,1 cuillère à café de sel et 1 de sucre, 30 grammes de beurre très froid coupé en dés et 35 cl de babeurre (si on ne vit pas avec Jamie Oliver, un yaourt bien battu fait l'affaire)

Faites chauffer la poêle sur le feu pendant la préparation de la pâte. Tamisez au dessus d'un grand saladier la farine, le sel et le sucre. Incorporez le beurre du bout des doigts en aérant pour former un mélange sableux. A l'aide d'une cuillère en bois, incorporez le babeurre pour obtenir une pâte légère en molle. Ne la travaillez pas trop. Retournez la sur le plan de travail fariné et pétrissez la quelques secondes pour en faire une boule lisse. Aplatissez la en un disque de 2,5 cm environ d'épaisseur et découpez la en 4 triangles.
Placez les triangles dans la poêle chaude, couvrez et faites cuire à feu moyen (moi je dis doux) 15 à 20 minutes en retournant les triangles toutes les 5 minutes jusqu'à ce que vos pains soient bien dorés et gonflés. Posez les sur une grille, enveloppez les avec un linge et servez les encore chaud (toastés le lendemain c'est bien aussi...)

Happy Sunday Evening

Pour Poppy
Bon c'est promis après j'arrête avec mes billets à la Depardon ou "Les heures merveilleuses de la famille E. à la campagne". Mais cette photo-là veut dire que nôtre travail est fini, qu'on aura de quoi faire brûler des peaux de clémentines sur le poêle pour quelques mois... Alors même si je n'ai téléphoné au livreur que le dernier jour des vacances, même si on était très en retard pour la galette chez les cousins... On l'a fait ! On a rangé le bois !

3 janv. 2009

Les voisins du chemin


Il y a presque deux ans que nous avons quitté un des villages les plus renommés du département (pour ses vins et ses églises) pour le haut d'une colline perchée au-dessus d'une vallée. Des dix années passées dans ce très chic village, il ne reste pas beaucoup de souvenirs d'échanges et d'amitié. Les maisons y sont très belles mais protégées par de très grands murs et de hauts portails en fer forgé (ils font le concours non officiel du portail le plus cher, je crois...). Nous, on habitait la petite maison vers la plus vieille des églises, celle perdue dans les vignes, sans défense. Celle dans laquelle venaient de nombreux amis mais jamais à pied, jamais du village. 
Ils sont partis tout à l'heure, nos "nouveaux" voisins, après un apéritif un peu prolongé. Les voisins du chemin, déroutés au début par la construction de notre maison en bois au si hautes fenêtres. Tous nous ont accueilli avec bienveillance. Je n'avais jamais imaginé rencontrer autant de gens créatifs et voyageurs dans un aussi petit chemin. Ici, les maisons ne sont pas entourées de remparts, les enfants jouent ensemble, on se donne des conseils de jardiniers - amateurs nous concernant ;-) et certains soirs c'est avec un grand plaisir que nous accueillons nos amis venus à pied !

1 janv. 2009

2009



Hier soir, entourée d'amis très proches, je n'y avais pas trop pensé. Il y avait bien eu ces voeux un peu expédiés mais compensés par des regards très doux. Et puis aujourd'hui, il fallait bien faire avec. Avec tous ces messages reçus, ces appels qui nous disaient " on pense à vous, et surtout à lui, à sa santé." Alors oui, 2009 va tout changer. D'ici quelques semaines, Marius va être opéré d'une malformation au foie qui devient très méchante.  Sa vie va changer, la nôtre aussi. Un peu étourdie par tous ces témoignages, j'ai gardé un souhait pour moi celui que je fais depuis si longtemps : celui de continuer à partager autour de moi l'art de la joie.


Découvrez Norah Jones!