31 mars 2014

Fêter Marius









Je ne pouvais pas quitter mars sans fêter Marius !
Mon plus beau poisson du 8 mars !

14 ans déjà d'amour d'amour d'amour

Un vrai jeune homme me dit on
Un futur ministre de la Santé qui a appris à tracter avec mon Alexandra du 9e <3 p="">et qui a soufflé ses bougies chez nos amis adorés sur la Coline

Un ado qui aime la musique et qui s'est régalé au concert de Vincent Delerm
Un grand frère pas toujours commode mais qui partage quand même
et un grand cousin à la tête d'une vraie tribu !

On l'aura bien fêté ton anniversaire cette année !

Je te souhaite une très belle année mon grand garçon
Dans deux jours tu pars avec ta classe à Barcelone
alors Profite, profite de tout ce que la vie t'offre de chouette !

Va, vis, deviens
J'aime tant l'adulte que je vois se dessiner en toi <3 nbsp="" p="">

2 mars 2014

On connait la chanson...



Pfff... vous ne le savez pas et ça n'a aucune importance mais ce petit blog de rien du tout a failli s'appeler On connaît la chanson (Andiamo aussi mais c'était déjà pris)... Et puis je me suis dit que non, que c'était trop prétentieux, c'était vous ce titre pas moi ...

Vos films Monsieur Resnais m'ont tellement, tellement, donné d'espoirs, de joies, de sens !

Il y a des parents qui vous nourrissent, vous emmènent à vos leçons de danse et de musique, lavent votre linge et vous apprennent la planche à voile... Mais ne répondent à aucune de vos questions... et pourtant dans votre petite puis grande tête vous en avez plein des questions. Ce n'est pas leur faute, c'est qu'ils ne peuvent pas les entendre vos questions, ça leur ferait trop mal.

Alors on s'invente une famille, des modèles.

Ma famille, celle qui a répondu à mes questions sur la vie, son sens, ses non-sens, c'est dans les livres, c'est au cinéma, dans les musées que je l'ai trouvée.

Monsieur Resnais il y a des phrases de vos films qui ont sonné si justes dans mes oreilles, dans mon coeur. Des phrases et des histoires qui ont donné du sens à mon brouillon de vie. Des phrases que j'ai faites miennes et que je transmets à mes enfants.

Aimer vos films c'est un signe de reconnaissance entre ceux qui comme moi tatonnent, hésitent et doutent. Aimer vos films c'est savoir que le soleil est si beau car il y a eu la pluie.

Ce dimanche, il fait beau en Bourgogne mais  je pleure.

Je vous pleure.

La Vie est un Roman, une question de choix Smoking Or not ;-), une course dans les Herbes folles... à coeurs perdus... Grâce à vous je connais un peu plus la Chanson de la vie même si je sais que je n'ai encore rien vu, que tout est à inventer chaque jour.

De tout je vous remercie infiniment. Je vous embrasse (pas sur la Bouche).

Et puis je ne peux pas vous faire l'offense de finir ce billet sur une note triste, alors pour sourire à travers mes larmes je regarde ça...


23 févr. 2014

Ida



La jeune Ida, orpheline élevée dans un couvent en Pologne, doit prononcer ses voeux. La mère supérieure l'invite avant à rencontrer sa tante. 
Ida, reclue du monde, se retrouve ainsi en ville face à cette tante, Wanda, qui vient de passer  la nuit avec un inconnu... et qui lui annonce entre deux bouffées de cigarettes qu'elle est juive "une nonne juive" et que ses parents ont été tués pendant la guerre. Ida et Wanda vont partir à la recherche des corps et se retrouver face à un terrible secret...dans cette Pologne des années 60.

Il est question d'histoires, d'histoire de famille et de la grande Histoire, de mémoire, de vengeance et de pardon, de la vie qu'on fuit et de celle qu'on choisit. Ida va-t-elle trouver une famille avec sa tante, avec ce beau garçon qui lui tourne autour ou sa vie est-elle vraiment consacrée à l'Amour de Dieu ? Que va-t-elle faire de ce passé retrouvé ?

Le réalisateur Pawel Pawlikowski filme cette histoire tout en ombres et en lumières. L'ombre du passé d'une famille, d'un pays, de l'alcoolisme et de la colère de Wanda "La rouge" procureur de la République qui en a décapité plus d'un ... La lumière du visage d'Ida, la jeune , la lumière des concerts de jazz et des paysages traversés par les deux femmes...

Chaque plan, en noir et blanc à couper le souffle,  est un tableau qui porte cette dualité. L'esthétique du vide exerce une attraction très forte, une mise en abîme face à ces questions de mémoire et de choix. Comment vivre avec la cruauté et la bassesse des Hommes, comment trouver la Lumière ? 

A chaque film vu, je suis souvent reconnaissante aux réalisateurs, aux acteurs,  d'apporter un éclairage à mon rapport au monde, de m'aider dans ma quête de sens, de me bousculer. Ca me fait mal de savoir qu'un film aussi intelligent que Tomboy a été "mis à l'index" par certains, même si cette polémique aura permis à plus de gens de le découvrir... 

9 févr. 2014

De ceux



Cette semaine, on m'a remis l'article sur le départ en retraite de mon grand-père, instituteur dans l'Yonne. Ce grand-père dont j'ai longtemps continué à tenir la main ...même quand il n'était plus là, même si j'étais devenue grande.
Un article où il disait l'amour de son métier "qui exige beaucoup de patiente, un large esprit de tolérance et le don de soi".

Je voudrais que ces mots me portent et portent mes enfants et leurs enfants.
C'est mon héritage.

Cet héritage qui me fait me mettre en colère quand j'entends, le matin à la radio, que grâce à la mobilisation de milliers d'internautes le brutaliseur de chat est enfin derrières les verrous avant d'annoncer le nombre d'enfants morts en Syrie sous les bombes (et j'aime les chats inutile de le préciser).
Comme Syriens, Si RIEN, ne s'était passé, on passe à la météo...
Cet héritage qui me fait expliquer à mes fils qu'il faudra toujours, toujours, se mobiliser aux côtés des femmes pour préserver leurs droits. Faire le  ménage de sa chambre, repasser ses chemises (Marius repasse tout son linge et une partie de celui de la famille depuis l'année dernière), aider à ranger c'est pour tout le monde dans cette maison et leur père est le premier à montrer l'exemple. Je serais fière d'avoir des garçons féministes !
Cet héritage qui me fait accepter deux stagiaires au bureau, en plus des piles de dossiers, car je crois vraiment qu'il faut donner et donner aux jeunes en ce moment et que j'aime continuer d'apprendre grâce à eux. 

Cette semaine, j'ai beaucoup entendu dire que j'étais "passionnée", une jolie façon de dire mes colères et mes emportements, mes enthousiasmes et mes angoisses. Quand je me fatigue moi-même, je peux maintenant relire les mots de mon grand-père.  "Dès le début de ma carrière, j'ai aimé passionnément ce métier si captivant et attrayant"... Je crois que c'est la vie et les autres qu'il aimait passionnément ;-)

A la vie, à la mort Pépé et Merci !
Tu es de Ceux  qui trace le chemin ! 


26 janv. 2014

Un zeste de peps !



Si comme moi, fin janvier vous vous retrouvez à chercher votre énergie partout, je vous conseille,  en plus de la cure "acerola + spiruline double dose", en plus de la tisane Puka "gingembre", en plus de des nuits de 8 heures (alors qu'avant 6 me suffisaient !),  en plus du cours de yoga spécial "je réveille mon énergie enfouie", en plus de la petite sieste au coin du feu pendant le tricot (c'est pas à ce rythme qu'il va avancer le petit Camilla de Carlotta), en plus du jus de Kale et Kiwi, le crumble citron bergamote !

Un crumble  qui ne peut se faire qu'en janvier et février, saison de ces délicieux citrons !

Recette tirée du Marabout "Crumbles" de Camille le Foll
4 citrons
4 oeufs
60 g de beurre
125 g de sucre
3 yaourts au lait entier
4 cuillère à café de maizena

miettes : 160 g de farine, 90 g de beurre, 60 g de sucre

Four à 160 ° Faire préchauffer

On prélève les zestes des 4 citrons et on les presse
On les mets dans un bol au bain marie avec les oeufs, le sucre, le beurre en petits morceaux et on fait épaissir sans jamais cesser de remuer, jusqu'à l'obtention d'une sorte de pâte fluide
On mélange les 3 yaourts avec la maizena et on rajoute la crème au citron
On confectionne les miettes du bout des doigts pour obtenir une sorte de sable qu'on sème délicatement sur le mélange au citron dans un plat  allant au four. Faire cuire 35 à 40 minutes, que la crème soit caramélisée.

Déguster tiède.

Si vous n'avez pas retrouver votre énergie, faites une cure d'une semaine ;-)

19 janv. 2014

Trois lettres magiques


Trois lettres magiques ! NYC ! un voyage que l'on rêve de faire un jour en famille ! Ces vacances que j'imagine  depuis des années : une semaine à  NYC puis une à San Fransisco.

Le dernier opus de la revue 7h09 nous emmène visiter cette ville mythique à travers les témoignages et interviews "hors champs".  Les portraits d'habitants de Brooklyn donnent envie d'y habiter !  7 h 09 est aussi une mine de bonnes adresses pour visiter des endroits un peu cachés ou passer du temps avec les kids. Et si comme moi, vous êtes gourmand(e)s, le carnet d'adresses est idéal ! Je suis très fière du travail accompli par Delphine et son équipe sur ce numéro. On découvre vraiment un autre visage de NYC et la mise en page et le choix des photos apportent un ton différent aux guides de voyage.  Peu à peu 7h09 s'impose comme un livre précieux pour continuer à rêver ou passer du rêve à la réalité. 

Dans ce numéro de 7h09, un très beau récit consacré à l'attentat du 11 septembre. Un texte que j'entends quand je regarde les photos de ce bel album NeW YorK de Thomas Hoepker auteur de nombreuses photos sur l'attentat dont une publiée dans ce livre qui a fait parler d'elle.

NYC toujours dans le livre "Just Kids" de Patti Smith que je viens de terminer. Je sais que tout le monde l'a déjà lu mais j'attendais mon heure. J'ai adoré la façon dont Patti Smith revient sur ses années New Yorkaises avec Robert Mapplethorpe. Elle y décrit leur éclosion artistique et le NY en pleine mutation des sixties/seventies. Un très beau récit sur l'amour et l'art. Patti Smith choisit ses mots aux plus près de ses sentiments. On suit leur symbole "l'étoile bleu" très haut dans le ciel, jusqu'à ce qu'elle disparaisse, laissant une artiste habitée par le regard de son amant.

Et à défaut de partir "pour de vrai", ce dimanche, pour la Saint Marius (qui rêve aussi de NYC pour ses 18 ans) un carrot cake du livre "Un goûter à New York" du célèbre Marc Grossman. So Good ! et toujours un peu de noix de coco râpée par dessus le mélange sucre glace et philadelphia.





12 janv. 2014

5 ans plus tard, Violette dans mes bras...





Il y a 5 ans j'ouvrais cette fenêtre 
Depuis il y en a eu des billets "Vie ici", "Marius", "Ruben", "Recette", 
"Bio", "Tricot", "Cinéma", "Italie", "Livres enfants", "Blogo"
Des mots et des photos par centaines qui me racontent, qui nous racontent

5 ans plus tard
je suis la marraine comblée et émue de Violette...

alors même si les billets se font plus rares, les mots plus choisis, 
ce petit blog repart pour un tour

Un petit tour avec vue sur l'Amour 

1 janv. 2014

La vie en rose




 ☆☆☆ Je vous souhaite une Année 2014 
aussi sereine et lumineuse 
que cette balade aux Salins à Hyères jeudi dernier ☆☆☆ 







30 déc. 2013

Bye Bye Massilia ...

Un dernier petit tour et puis s'en va cette année européenne de la Culture à Marseille/ Provence
On a essayé d'en profiter à chaque fois qu'on est descendu
Une chose est sûre si Marseille était déjà une ville chère à notre coeur
elle s'est embellie et les nouvelles perspectives ouvertes sur la mer sont autant d'histoires possibles !
Demain soir on pensera aux Marseillais et aux touristes réunis pour le Final !

15 déc. 2013

Mer de brume


Troisième dimanche de l'Avent Balade juste au dessus de la mer de brouillard qui envahit la vallée depuis 10 jours.